RISQUES, INCERTITUDES ET COMPLEXITÉ DE LA PANDÉMIE COVID19

Authors

  • Nadia NASS ALAOUI L’Institut National D'Aménagement et D'Urbanisme

Keywords:

Risque sanitaire, Incertitude, Complexité de la décision, Stratégies Covid-19, Coronavirus

Abstract

La distinction entre Risque et Incertitude a été décrite semble-t-il pour la première fois de l’histoire contemporaine dans un ouvrage inédit intitulé (Risk, Uncertainty and Profit) par l’économiste américain Frank Knight. Il a ainsi défini le risque comme étant un événement mesurable et l’incertitude comme non mesurable. Cette distinction nous permet de différencier entre la grippe saisonnière qui fait partie des risques sanitaires et le coronavirus qui incarne l’incertitude. La grippe est une maladie qui revient chaque année. Elle est bien connue, son impact aussi. Elle fait partie du domaine du risque malgré sa forte morbidité .Le coronavirus, lui, est inédit, il effraie parce que nous avons peu d’informations et de connaissances ; S’il est connu pour certains aspects, il ne l’est pas pour d’autres. La situation épidémiologique avec le coronavirus risque à tout moment de basculer vers une catastrophe cosmopolite du genre grippe espagnole et c’est ainsi que le directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses, Anthony Fauci, membre la Task Force US
Covid 19 interrogé le vendredi 27 Mars 2020 sur le délai de flexion de la pandémie à coronavirus , il avait répondu «Nous ne savons pas». On assiste à une surproduction de connaissances concernant cette pandémie, du coup, elles débordent la capacité de les approprier, et surtout elles lancent le défi de la complexité : comment confronter, sélectionner, organiser ces connaissances de façon adéquate en les reliant et en intégrant l’incertitude ? La préoccupation qui demeure dès lors omniprésente est la nature de la prise de décision dans un environnement complexe et incertain. Si des décisions drastiques à coûts économiques et sociaux importants sont prises alors que les signes du virus ne sont pas encore visibles, pour une épidémie qui s’avérera peut-être mineure, le décideur peut être accusé d’alarmisme. Mais si elles sont prises lorsque les signes sont là, il est peut-être trop tard et le
décideur aurait ainsi permis une catastrophe. Les travaux sur la complexité et l’incertitude montrent qu’un décideur qui doit prendre des décisions efficaces et efficientes doit obligatoirement se référer à trois points : le premier, est d’avoir conscience des degrés d’incertitude de la situation et de bien distinguer entre ce que l’on sait, ce que l’on suppose, ce que l’on ne sait pas et ce qui ne peut être connu ; le deuxième, est d’être capable d’identifier des situations analogues dont on peut s’inspirer, à condition de bien distinguer ce qui est similaire de ce qui est différent ; le troisième, est de peser autant que possible les risques entre agir de façon drastique, l’option la plus recommandée, et agir trop tard. La notion de perte acceptable doit être le fer de lance dans l’arrêt de bilan de fin de crise Coronavirus.

Downloads

Download data is not yet available.

Published

2020-08-04

How to Cite

[1]
NASS ALAOUI, N. 2020. RISQUES, INCERTITUDES ET COMPLEXITÉ DE LA PANDÉMIE COVID19. International Journal of Management Sciences. 3, 3 (Aug. 2020).

Issue

Section

Articles