Terrorisme, préférences et résilience du secteur touristique dans les pays en développement

Authors

  • Essaid TARBALOUTI
  • Issam AGBIDA
  • Abderrazak OUALI

Keywords:

Aversion au risque, Tourisme, Terrorisme, Sécurité, Résilience

Abstract

Contrairement aux développements théoriques du commerce international sur l’impact du prix relatif sur le développement du commerce, la littérature théorique et les faits montrent que la demande touristique internationale est faible là où les chocs terroristes sont élevés, faisant persister un déséquilibre du secteur touristique et un impact négatif sur la croissance économique. Dans cet article, l’idée est que le terrorisme affecte les échanges internationaux, réduit l’investissement direct à l’étranger, fait fuir les capitaux nationaux et réduit les activités touristiques. On assimile les actes terroristes à des chocs qui affectent l’équilibre. Pour retrouver l’équilibre initial ou plutôt retrouver une situation de résilience capable d’absorber les effets de ces chocs dans le secteur touristique. En fait, on dérive les conditions sous lesquelles les préférences et l’aversion au risque des touristes peuvent conduire à une résilience du secteur touristique. On présente alors les conséquences en termes de bien-être et on en déduit le montant d’impôt nécessaire pour financer le service sécuritaire et réduire la terreur.

Downloads

Download data is not yet available.

Published

2020-08-30

How to Cite

[1]
TARBALOUTI, .E. , AGBIDA, I. and OUALI , A. 2020. Terrorisme, préférences et résilience du secteur touristique dans les pays en développement. International Journal of Management Sciences. 3, 3 (Aug. 2020).

Issue

Section

Articles